Ducroire, le risque des débiteurs

Après avoir parlé d’amortissement et du principe de prudence, on peut s’interroger sur le compte client : subit-il une modification de quelques sortes ? On va en effet évaluer le compte client.

L’évaluation est le travail avant clôture (amortissement, provision, etc.).

Tout porte à risque. Après observations, des personnes ont constaté que certains clients ne payaient pas systématiquement. Ils en ont fait une moyenne suisse et étrangère. Ainsi, en Suisse, il y a une chance sur vingt qu’un client ne paye pas, soit 5%. La moyenne veut qu’un client étranger ne payera pas une fois sur dix (10%).

Ducroire

Le travail du comptable est de penser à ce genre de pertes probables. Une section spéciale a été créer pour comptabiliser les pertes et risques éventuelles : les provisions.
Il y a de fortes chances pour que le cours de l’euro chute ? On anticipe en provisionnant déjà les pertes, ce qui créer des charges. Si il s’avère que les pertes ne sont pas intervenues, on dissout les provisions, ce qui créer des produits.

Pour en revenir aux débiteurs, la loi autorise à provisionner 5% pour les clients suisses et 10% pour les clients étrangers que la perte soit effective ou non.

La comptabilisation

En fin d’année, le compte client a un total de CHF 50’000 au crédit. Les clients sont suisses.

50’000 * 5% = 2’500. On va donc provisionner ce risque.

Débit Crédit Montant
Pertes sur clients Ducroire 2’500

On utilise le compte pertes sur clients comme compte de charges et le compte ducroire est un compte de passif, on va cependant le classer dans l’actif juste en dessous du compte client puisqu’ils sont liés entre eux, il sera donc en négatif.

L’année suivante, le compte client a un montant de CHF 30’000 au crédit. CHF 20’000 sont des clients suisses.

20’000 * 5% = 1’000 par déduction, 10’000 sont étrangers : 10’000 * 10% ? 1’000
1’000 + 1’000 = 2’000 comme le compte ducroire a à son crédit 2’500, il faut le réduire de 500 pour atteindre les 2’000.

Débit Crédit Montant
Ducroire Pertes sur clients 500

Plus tard, il s’avère qu’un client n’a pas payé sa facture de CHF 1’500. Il y a deux moyens de le comptabiliser :

1ère façon, on utilise la provision ducroire.

Débit Crédit Montant
Ducroire Clients 1’500

2ème façon, on comptabilise directement dans le compte pertes sur clients

Débit Crédit Montant
Pertes sur clients Clients 1’500

La première façon est la plus logique puisque la provision a été créée dans ce but mais la seconde n’est pas fausse pour autant. L’important étant que le compte clients diminue de 1’500.

Anaïs Gerber

Commenter

Your email address will not be published.